Rénovation energetique

Outre les atouts environnementaux que présente une rénovation énergétique, les économies permises par une telle démarche sont aussi non négligeables. Par ailleurs, il existe actuellement des aides financières qui permettent d’alléger les dépenses liées à une rénovation énergétique. On fait le point pour vous !

Qu’est-ce que la rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique est l’ensemble des travaux effectués sur un bâtiment dans l’objectif d’optimiser ses performances énergétiques. Ainsi, le procédé vise une réduction de la consommation électrique des logements. Cette pratique fait l’objet d’une sensibilisation particulière depuis les années 1970 afin de /d’ :

  • Impacter positivement sur le réchauffement climatique
  • Se prémunir de l’inflation du coût des énergies fossiles et électriques
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre

Quels sont les avantages de la rénovation énergétique ?

Bien que la rénovation énergétique représente un investissement conséquent, elle permet de bénéficier de plusieurs avantages considérables.

Économies sur la facture de fin de mois

Grâce à une bonne performance énergétique qui vise à diminuer la consommation, la facture connaitra une véritable baisse. Vous pourrez ainsi économiser votre budget.

Protection par rapport à l’inflation

Quand on ne dépend pas des énergies extérieures, on se met à l’abri des hausses de prix. Sachant d’autant plus que le prix de l’électricité est en perpétuelle hausse.

Amélioration du confort

Lorsqu’on procède à une rénovation énergétique, on profite d’une meilleure isolation des murs, des sols et des combles. Cela permet ainsi de vivre dans le confort tout le long de l’année et ce, à petit prix.

Réduction de la pollution

Se concentrer sur l’efficacité énergétique de la maison c’est aussi lutter contre la pollution. En effet, une rénovation énergétique contribue à la réduction d’émission de dioxyde de carbone. En d’autres termes, une telle pratique permet de limiter la production de gaz à effet de serre. D’ailleurs, selon les études menées par le ministère de la Transition écologique et solidaire, les bâtiments résidentiels ont une émission de CO2 qui s’élève à plus de 123 millions de tonnes annuellement.

Optimisation de la valeur du patrimoine immobilier

En optimisant l’efficacité énergétique d’un bien, vous pouvez grandement augmenter la valeur du logement. À titre indicatif, une maison qui dispose d’une performance énergétique A ou B verra sa valeur augmentée de 14 à 27%. Dans la même foulée, il importe de préciser que la valeur verte est aujourd’hui un critère principal qui optimise la vente d’une habitation.

Comment évaluer les besoins en rénovation énergétique de votre maison ?

Bien évidemment, comme tous les ménages et les bâtiments ne se ressemblent pas, le chantier de rénovation énergétique sera donc différent d’un logement à un autre. En ce sens, afin d’identifier les travaux à effectuer sur votre logement, il faudra passer par un diagnostic de performance énergétique ou DPE. Cette procédure est effectuée par un diagnostiqueur professionnel.

Le DPE

Votre bien immobilier sera évalué de manière à identifier votre taux de consommation énergétique en termes de chauffage et de production d’eau. Par ailleurs, on se concentrera également sur votre éclairage et la classe énergie des différents équipements techniques.  Pour ce faire, le diagnostiqueur prendra le temps de calculer la quantité de kilowattheures d’énergie primaire qui est consommée par mètre carré annuellement.

Au bout des différentes analyses, vous obtiendrez un résultat qui classifie vos dépenses en termes d’énergie. Votre bien immobilier peut ainsi être classé de A à G. Grâce à cela, vous décèlerez les besoins de votre habitation en rénovation énergétique.

Le DPE vierge

Si l’on est face à un DPE vierge, un professionnel de la rénovation mettra en place un système d’audit interne. Ce dernier se lancera ainsi dans un travail d’inspection des recoins de la maison et des appareils présents dans votre demeure. De même, il sera amené à analyser vos habitudes et à étudier les zones qui permettent à la chaleur de s’échapper grâce à une caméra thermique.

Lorsque le professionnel aura fini d’étudier votre cas, il pourra mettre en place un programme dédié à votre projet, retraçant chaque travail à effectuer. Il pourra également évaluer le gain d’énergie que vous pouvez faire après les travaux de rénovation énergétique. Grâce à cela, vous prendrez connaissance de vos besoins, mais aussi des éléments prioritaires du projet.

Quels sont les travaux à effectuer lors d’une rénovation énergétique ?

Comme indiqué précédemment, un chantier de rénovation énergétique est très variable. En effet, cela dépend des résultats du DPE et des ménages. Toutefois, pour vous donner une idée des travaux qui se déroulent au cours d’une transition énergétique, sachez qu’il existe 3 axes principaux.

Travaux d’isolation

Pour vous assurer une bonne efficacité énergétique, la première étape dans les travaux de rénovation énergétique repose sur l’isolation de la maison. À ce niveau, on préfèrera débuter par l’isolation des combles.

Travaux sur la ventilation

Pour que l’air puisse se renouveler de manière optimale, la rénovation énergétique prend également en compte les travaux sur la ventilation. Cela permet également une meilleure évacuation de l’humidité.

Dans cette même optique, on propose souvent aux propriétaires d’opter pour une ventilation mécanique contrôlée qui se révèle être une bonne alternative. Il est aussi possible d’installer un système de ventilation mécanique répartie.

Travaux sur le chauffage

Pour une meilleure efficacité énergétique, il est également important de se concentrer sur les équipements de chauffage. Le but étant non seulement de réduire vos factures d’énergies, mais aussi de disposer des équipements adéquats.

L’idéal serait alors de troquer les équipements les plus énergivores par d’autres appareils d’une bonne performance. Dans cette même optique, il faudra également accorder de l’attention à votre type de radiateur.

Quels sont les matériaux les plus utilisés pour la rénovation énergétique ?

Pour choisir les matériaux à utiliser dans le cadre de la rénovation énergétique de votre maison, il importe de considérer les critères liés à la performance technique, la facilité d’entretien, la robustesse, le prix et la qualité de l’architecture.

Par ailleurs, il faudra également privilégier les matériaux qui disposent à la fois d’une bonne performance thermique, mécanique et acoustique. Pour ce faire, vous n’aurez ainsi qu’à vous fier aux indices ou aux coefficients donnés.  Dans tous les cas, les matériaux les plus isolants sont ceux qui détiennent une résistance thermique R.

Enfin, pour la France, le matériau le plus prisé pour une rénovation énergétique est la laine de verre. En effet, cette dernière est présente dans ¾ des habitations.

Quels sont les dispositifs d’aide financière pour la rénovation énergétique ?

Afin de promouvoir les projets de rénovation énergétique en France et alléger les couts importants des chantiers, l’État a mis en place une pléthore d’aide financière. Il existe d’ailleurs des aides pour chaque type de projet : rénovation de toiture, rénovation de cuisine, et même pour une rénovation d’appartement.

Ma prime Rénov’

Cette aide touche les travaux de transition énergétique qui sont axés sur le chauffage, l’isolation et la chaudière. Bien évidemment, l’accès aux aides nécessite de passer par un audit énergétique et de ventilation. Par ailleurs, dépendamment de la situation, il se peut que le projet soit entièrement financé ou partiellement financé.

Habiter Mieux (ANAH)

Ce crédit d’aide vise à financer une partie ou l’ensemble du projet s’il est axé sur l’installation de chauffage ou l’isolation du logement générant un gain d’énergie minimal de 35%.

Certificats d’économies d’énergie ou CEE (Offres coup de pouce)

Si la rénovation énergétique inclut des travaux qui portent sur l’isolation et le remplacement/ l’installation d’une chaudière, vous pourrez bénéficier des aides aux CEE. Il s’agit d’un crédit de financement qui peut prendre en charge une partie ou l’ensemble du projet.

TVA à taux réduit

Parmi les aides disponibles en France, on a la TVA à taux réduit. Il permet de diminuer le taux appliqué à 5,5%. Elle concerne principalement les travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique, à l’exemple de l’isolation.

Eco-PTZ

Il s’agit d’un dispositif d’aides via un crédit de prêt à 0% de taux. Par ailleurs, les travaux visant à améliorer la performance énergétique d’un logement sont éligibles à cette aide.

Chèque énergie

Tous les travaux qui peuvent faire l’objet d’un crédit de financement de ma Prime Rénov’ peuvent bénéficier du Chèque énergie. À cet effet, le montant du chèque pourra être déduit du budget total des travaux.

Exonération de la taxe foncière

Si vous envisagez d’installer des équipements qui visent à réduire votre consommation d’énergie, vous pouvez bénéficier d’une exonération de 100% ou 50% valable pour 3 années.

Comment choisir les professionnels pour la rénovation énergétique de votre maison ?

Pour dénicher les bons professionnels dans le cadre d’une rénovation énergétique, nous vous conseillons avant tout de vous en remettre à des entreprises ou des experts détenant une certification RGE. Par ailleurs, voici d’autres astuces qui sauront vous aider dans vos recherches.

  • Rendez-vous dans les locaux du professionnel et constatez également les chantiers effectués par ses soins
  •  Demandez les devis et évaluez chaque proposition
  • Accordez-vous un temps de rétractation de 14 jours avant de débuter les travaux
  • Vérifiez les différentes assurances ainsi que les certificats du professionnel
  • Référez-vous aux professionnels que votre famille ou vos amis vous proposent
  • Utilisez internet pour déceler les avis des précédents clients du professionnel

Comment évaluer le coût de la rénovation énergétique ?

Il est toujours commode d’estimer le budget nécessaire pour tous types de travaux.  Toutefois, sachez qu’il existe plusieurs facteurs qui peuvent influencer le coût, à savoir : la surface, le type de matériel, le professionnel que vous avez choisi et les travaux à effectuer.

Par ailleurs, pour vous permettre de vous faire une idée de la chose, voici des fourchettes de prix qui peuvent s’appliquer dans le cadre de travaux d’isolation thermique pour une maison de 100m2.

  • Travaux sur les combles perdus : 2500 à 5000 euros
  • Travaux sur les combles aménagés : 4000 à 6000 euros
  • Travaux sur les murs extérieurs : 8000 à 12 000 euros
  • Travaux sur les murs intérieurs : 6000 à 12 000 euros
  • Travaux sur le plancher : 2000 à 5000 euros
  • Remplacement de fenêtres : 6000 à 8000 euros

Comment planifier les travaux de rénovation énergétique en fonction de votre budget et de votre emploi du temps ?

Bien que vous souhaitiez rénover, il n’est pas toujours évident de s’organiser.

Identification des travaux et du budget

Pour commencer, il vous faudra identifier les différentes tâches ainsi que le budget nécessaire pour la réalisation de chacune d’elle. À partir de cet élément, vous pourrez commencer les travaux dépendamment de vos possibilités et du type de transition nécessaire.

Mise en place d’un cahier des charges

Une fois que vous avez identifié les différents travaux avec l’aide d’un professionnel du domaine, vous pourrez ensemble dresser un cahier des charges. Dès lors, vous pourrez distinguer si l’ensemble des travaux est réalisable pour le projet.

Organisation du logement

Vous vous en doutiez surement, tout le long d’un projet de rénovation, vous verrez la majorité de vos pièces se transformer en chantier.  En ce sens, il est important que vous preniez le temps d’organiser l’installation des différents éléments, voire déplacer quelques meubles si cela s’avère nécessaire.

Comment améliorer l’efficacité énergétique de votre maison tout en préservant son esthétique ?

Vous avez pour ambition d’optimiser l’efficacité énergétique, mais vous ne souhaitez pas toucher à l’esthétique de votre demeure ?  Il est tout à fait possible d’obtenir une bonne performance énergétique en vous concentrant sur l’isolation des moindres recoins de la maison. Mis à part l’utilisation de matériaux durables, la modification de vos habitudes de consommation jouera également en votre faveur.

En ce sens, pour une bonne efficacité énergétique, il est important de veiller à :

  • Débrancher les appareils lorsque ceux-ci ne sont pas utilisés
  • Planter des arbres afin de créer des zones d’ombres
  • Utiliser des appareils qui vous permettront une économie d’eau
  • Changer  les chaudières ou les fournaises obsolètes
  • Privilégier les lumières naturelles
  • Opter pour des fenêtres bien isolantes

Comment mesurer les économies d’énergie réalisées après la rénovation énergétique ?

Afin de mesurer les gains énergétiques obtenus suite à une rénovation, il faudra faire le calcul des paramètres de performance au niveau du système qui a bénéficié d’un nouveau dispositif.  Dans le cas où il est impossible de mesurer certains points, on veillera à établir des données estimatives.

Ainsi pour calculer le taux de consommation énergétique au cours d’une période de référence, on se basera sur des mesures continues des critères de performance et on relèvera des valeurs estimatives.

Comment maximiser les économies d’énergie grâce à la rénovation énergétique ?

En toute évidence, lorsqu’on procède à un travail de rénovation énergétique, un des premiers objectifs visés repose sur l’optimisation de la performance énergétique. En effet, les technologies qui permettent de bénéficier d’une économie d’énergie coutent une petite fortune, contrairement à une mise à niveau. Néanmoins, avec le temps, elles s’autofinancent elles-mêmes.

Dans cette même optique, il est conseillé de privilégier un système armé de technologies de pointe qui vous permettront de profiter d’un gain économique important. Malgré son prix exorbitant, ce système demeure rentable vu qu’il réduit considérablement votre budget énergétique sur le long terme.

Mis à part une chaudière, vous pourrez également maximiser vos économies en veillant à la manière dont les espaces sont configurés et dont la chaleur se répand.

Comment évaluer les avantages environnementaux de la rénovation énergétique ?

Mis à part la possibilité d’économiser brillamment de l’énergie, une transition énergétique est également un excellent moyen pour diminuer l’émission de CO2.  En effet, selon des études qui ont mené par la FFB, lorsqu’un logement n’est pas correctement isolé, il a une consommation annuelle de 396 kWh/m2.

Dans la même foulée, le taux d’émission de CO2 au m2 est estimé à 99kg. Tout cela engendre ainsi une hausse conséquente de la facture énergétique qui peut s’élever à 4110 euros TTC pour une année.

A contrario, une maison écologique qui a bénéficié d’une rénovation énergétique voit sa consommation diminuer à 56 kWh/ m2 pour toute l’année. En ce sens, la facture énergétique annuelle connait une baisse importante et peut atteindre les 850 euros TTC.

Vous l’aurez compris, rénover énergétiquement une maison offre la possibilité de réduire de 9 tonnes l’émission de CO2. Et si vous ne le savez pas encore, cela équivaut à une plantation de 4500 arbres par an. Une transition énergétique représente ainsi une amélioration écologique.

Comment garantir la qualité de la rénovation énergétique ?

Comme le prix représente le nerf de la guerre d’une rénovation énergétique, il est important de s’assurer que les travaux effectués sont de bonne qualité au sein du logement.  En effet, cela vous permet non seulement de ne pas jeter votre argent par la fenêtre, mais aussi de sécuriser l’ensemble des occupants.  Pour ce faire, assurez-vous que les professionnels sur le chantier disposent des certificats RGE.

Comment sensibiliser votre entourage aux avantages de la rénovation énergétique ?

Bien souvent, les ménages remettent leur projet de rénovation énergétique au lendemain, car ils ne sont pas suffisamment informés des avantages à tirer d’une telle procédure et des aides octroyées en France.

Pour sensibiliser votre entourage, vous pourrez ainsi mettre en lumière les avantages perçus, en partant sur votre propre cas concret. Votre argumentaire devra ainsi inclure les principaux atouts d’une rénovation ou d’une transition énergétique, à savoir :

  • Le gain économique sur les factures énergétiques
  • Le gain de confort
  • L’optimisation de la valeur du logement
  • La protection contre l’inflation constante des prix de l’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *